Cour de Watervliet

Situé en plein coeur de Bruges dans une ruelle quelconque, la Cour de Watervliet (Hof van Watervliet) est un ancien palais qui a beaucoup évolué au fil des siècles. Il abrite aujourd’hui une association et ne se visite pas.

Avec des fondations datant du 11ème/13ème siècle, le batiment n’est pas un petit nouveau dans la ville. Construit dès cette époque, le quartier se situe sur un promontoire et d’anciens canaux et fortifications attestent la présence de l’homme. À l’époque se sont des marchands de tissus qui occupent la zone et de riches négociants en tissus s’y établissent au fil des décennies. Au 15ème siècle, après avoir hérité et acquis plusieurs biens, Jan 3 de Baenst, homme fort de Bruges au service du duché de Bourgogne, construit la cour de Saint Georges,  premier nom des lieux.

Marcus Laurin s’installe dans le palais au 16ème siècle et devient seigneur de Watervliet. Il choisit les lieux pour y installer une bibliothèque et constituer un musée de pièces de monnaie antiques.

Les siècles suivants voient défiler plusieurs propriétaires (les Vivenkapelle, les Verhulst…) au fil des héritages et des hasards du temps (et notamment la révolution).

À l’angle de la rue Nieuwstraat et de la rue Oude Burg, le bâtiment ne dénote pas trop des autres façades. D’anciennes fenêtre ont été murées et un porche en ogive sont les seuls éléments extérieurs caractéristiques.  Sous le porche, d’impressionnantes poutres d’époque en chêne soutiennent le passage. Pourtant, à l’intérieur, une petite cour mêlant pierre de taille, brique et éléments modernes font penser un à hôtel particulier. Un beau jardin à la française, non visible depuis l’extérieur complète l’ensemble.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse : Cour de Watervliet, Oude Burg 27, 8000 Brugge
  • Horaires d’ouverture : ne se visite pas


Photo : Google Maps





Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles