Archives de l’État

Rare parmi les monuments de Bruges, voici un édifice récent. Les archives de l’État (Rijksarchief) sont un des 20 sites de Belgique dédié au stockage des archives. Jusqu’à 2013, les archives de l’État étaient situées à la Loge des Bourgeois, bâtiment chargé d’histoire mais devenu bien trop petit au fil des ans.

Situé le long de la rue Predikherenrei face au canal de Coupure et finalisé en 2012, le nouveau bâtiment, mi-rénovation mi-construction nouvelle est imaginé par l’architecte Olivier Salens. Il est situé dans le cœur de la ville de Bruges et a pris la place d’un ancien monastère dominicain érigé dès le 13ème siècle.

C’est d’ailleurs de là que vient le nom de la rue Predikherenrei (en néerlandais, dominicain se traduit en predikheren). Malgré un incendie au 15ème siècle, les bâtiments sont restaurés et c’est finalement la révolution française qui bouleversera définitivement la destination de l’édifice historique : la gendarmerie occupera les lieux jusqu’en 1996 et certains bâtiments changeront de fonction : hôtel, locaux administratifs…

Le nouveau bâtiment représente le papier : le toit en forme de papier froissé et les longues briques simulant les piles de papier y sont les traits les plus visibles. À l’intérieur, plus de 20km de rayonnage recensent de nombreux documents officiels ainsi que les archives de toute la Flandre-Occidentale. Et même si la conception très moderne est en vraie rupture avec les bâtiments traditionnels qui l’entourent, l’ensemble est bien intégré et harmonieux.

Le rez-de-chaussée est ouvert à tous. À l’arrière du bâtiment se trouvent les magasins d’archives interdits au grand public. Les archives se trouvent au premier étage et disposent d’astucieux mécanismes de rangement avec plancher intermédiaire et rayonnages mobiles sur 5m de hauteur.

Depuis le déménagement, la capacité d’archives a triplé et on peut y croiser des chercheurs, des particuliers ou des historiens qui souhaitent accéder aux plans, registres d’état civil, archives ecclésiastiques, photos, sceaux, documents notariaux, archives des administrations locales, microfilms généalogiques… Toutes les données ne sont pas accessibles mais les plus récentes (moins de 100 ans) dans la limite du caractère privé sont aussi numérisées et accessibles directement en ligne.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse : Predikherenrei 4A, 8000 Bruges
  • Plus d’informations : +32 50 33 72 88 et site des archives
  • Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 9h à 16h30. Fermé du temps de mid en juillet et août
  • Parking souterrain payant sur place

Photo : Michel Dumon