Ancien greffe civil

Confondu avec le Franc de Bruges, l’Ancien greffe civil (Oude Civiele Griffie) est un monument historique de Bruges tout à fait étonnant qui se distingue des autres édifices qui bordent la place du Bourg. Ce n’est pas le plus haut ni le plus grand mais l’Ancien greffe civil est richement décoré et sa façade de pierre naturelle très claire rehaussée d’or et de fenêtre rouges attirent inévitablement l’œil.

Construit entre 1534 et 1537, l’Ancien greffe civil est un des plus anciens bâtiments de la renaissance de toute la Flandre. Il succède à un autre bâtiment existant depuis 100 ans. Sa construction se poursuit pendant encore 80 ans et les dernières extensions sont finalisées en 1608. Basé sur une structure gothique traditionnelle, le bâtiment se pare des éléments typique de la renaissance.

Il est entouré d’autres bâtiment emblématiques et très importants pour la vie administrative locale : la maison du Franc de Bruges qui utilise les mêmes lieux et l’hôtel de ville.

Utilisé comme tribunal jusqu’en 1983, il accueille depuis le Franc de Bruges. Depuis la page dédiée au Franc de Bruges, vous trouverez d’autres détails sur le bâtiment et les belles choses que l’on peut y découvrir à l’intérieur.

Les 7 statues de bronze qui surplombent le bâtiment datent de 1883 et représentent l’univers du droit tel que les a représenté le peintre et sculpteur local Henri Pickery. Les observateur les plus attentifs distingueront :

  • l’allégorie de la Prudence avec serpent et miroir ;
  • Moïse et les tables de la Loi ;
  • l’allégorie de la Fidélité représentée avec un chien ;
  • Au centre, l’allégorie de la Justice avec ses incontournables attributs : une balance, un glaive et les yeux bandés ;
  • l’allégorie de la Tempérance avec bride et mors ;
  • Aaron avec les attributs des prêtres ;
  • l’allégorie de la Force portant une colonne.

Ces statues ne sont pas les premières à avoir habillé l’édifice : avant que les français ne les détruisent en 1792 en même temps que d’autres ornements, des statues de pierre existaient déjà. Le bâtiment a d’ailleurs subi 3 restaurations : la première date de la fin du 19ème siècle et a permis à Louis Delacenserie, architecte de Bruges de redonner un peu d’éclat à l’ensemble qui avait déjà 2 siècles d’existence et qui n’avait plus de statues depuis presque 1 siècle. En plus des nouvelles statues, l’architecte ajoute des décorations et touches de couleurs bienvenues.

En 1980, les façades furent nettoyées. Enfin, après un travail scientifique qui dura 3 années au milieu des années 1990, un nouvelle restauration eut lieu en 2001 afin de retrouver les couleurs d’origine au bâtiment.

Bâtiment classé monument historique depuis 1942, il contient aujourd’hui des services administratifs et se visite partiellement.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse : Burg 11a, Brugge
  • Plus d’informations : +32 50 44 87 43
  • Horaires d’ouverture : de 9h30 à 17h00
  • Tarifs : 6 euros

Photo : Dimitris Kamaras