Quel guide choisir pour visiter Bruges ?

Pour visiter Bruges et repartir avec la tête pleine de beaux souvenirs et de nouveaux savoirs, plusieurs solutions sont possibles :

  • Avoir dans la poche un guide touristique ;
  • Pianoter sur son smartphone entre Wikipedia, le site de l’Office de tourisme et les 2-3 sites qui font autorité sur la destination (dont ce site !) ;
  • Découvrir la ville avec un greeter local. Intéressant pour avoir des anecdotes, pour partager la vie des locaux et ne pas faire « le touriste » ;
  • Se reposer sur un guide local ou mis à disposition par l’organisateur dans le cas de voyages de groupe.

C’est dans ce dernier cas de figure que d’étonnantes pratiques ont lieu à Bruges depuis plus d’une année. L’arrivée de guides « bénévoles » il y a quelques temps a semé la zizanie dans l’organisation bien rodée d’alors. Proposant de faire découvrir la ville en échange d’un petit pourboire en fin de visite, ces guides bénévoles font de l’ombre aux guides certifiés qui sont obligés de travailler dur (jusqu’à 3 ans de cours du soir validé par un examen) afin d’obtenir le sésame qui permet d’obtenir le badge officiel de la ville.

L’association des guides de Bruges (Gidsenbond) existe depuis 1926 et organise des visites dans une dizaine de langues. Il y a environ 2000 guides qui travaille sur Bruges et la concurrence fait rage.

L’association des guides voit naturellement d’un mauvais oeil cette concurrence déloyale et pas toujours des plus compétentes. Des joutes verbales, des humiliation, des intimidations et même des agressions… entre guides officiels et guides bénévoles : la situation qui ne plaît à personne fait mauvaise presse.

En savoir plus : association des guides de Bruges

Photo : Louise Ireland

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles