Noces d’or à Bruges

En l’année 1430, Bruges a accueilli un mariage grandiose : celui d’Isabelle de Portugal et de Philippe dit le Bon.

Isabelle de Portugal née en 1397 (à ne pas confondre avec la dizaine d’autres personnes du même nom !) vécut à Lisbonne durant son enfance puis en 1428 elle est promise à Philippe 3 de Bourgogne dit Philippe le Bon. Elle l’épousera 3 ans plus tard à L’Écluse, avant port de Bruges situé au niveau de l’embouchure d’un bras de mer aujourd’hui ensablé nommé Zwin. Le fête du mariage aura lieu à peine plus loin à l’intérieur même de Bruges.

Son mari, Philippe le Bon vient de Dijon et appartient à la grande dynastie des capétiens. Il se mariera 3 fois, la dernière étant avec Isabelle de Portugal.

Leurs noces furent particulièrement fastueuses. Philippe arriva avec une flotte de 6 navires et une escorte de nobles triés sur le volet l’accompagne. De nombreux carrosses richement décorés défilent et celui de la mariée se distingue du reste : il dispose d’une litière d’or portée par deux chevaux blancs. À l’entrée de Bruges, 800 marchands étrangers faisant négoce avec la province sont présents pour accueillir les époux qui arpentent les rues richement décorées.

La foule se réjouit et profite des festivités en extérieur pendant que les convives passent à table. Le grand repas qui suivit le mariage accueillit plusieurs centaines de convives qui purent manger dans une salle parée de tentures d’or. Et comme si ce n’était pas suffisant, la vaisselle était elle aussi en or.

Durant le mariage, Philippe le Bon créera l’ordre de chevalerie de la Toison d’Or. Il prit néanmoins le temps d’en fignoler les détails durant l’année qui suivit et les statuts et les ordonnances qui organisent l’ordre ne sont finalisés que plus tard. L’ordre existe toujours.

Les époux donnèrent naissance à 3 enfants dont Charles le Téméraire.

Photo : Wikimedia Commons

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles