Vous êtes ici : Accueil > À la découverte de Bruges > Jeff de Bruges, le chocolat de Bruges ?

> ... > Jeff de Bruges, le chocolat de Bruges ?
Actualisé le 19 octobre 2016

Jeff de Bruges, le chocolat de Bruges ?

L’enseigne Jeff de Bruges est bien implantée en France et quasiment tout le monde a déjà goûté un de ces chocolats. Mais cette entreprise vient-elle de Bruges ? La réponse est sans appel : c’est non. Il n’y a pas de chocolatier Jeff de Bruges en Belgique. On en trouve par contre quelques-un au Luxembourg et en Allemagne et beaucoup en France.

Jeff de Bruges est une SAS établie en Seine-et-Marne à Ferrières-en-Brie spécialisée dans la confiserie et tout particulièrement les pralines (chocolats à la crème). L’entreprise numéro 1 des enseignes du chocolat développe donc ses chocolats en associant les 2 grandes cultures du chocolats : le chocolat belge gourmand et le chocolat français chic. Et depuis 2017, le chocolatier Jeff de Bruges maîtrise la chaîne de fabrication du chocolat de bout en bout, date à laquelle l’entreprise est devenue cacaoculteur avec sa propre production de cacao en Équateur.

Mais alors pourquoi ce nom et cette proximité avec la Belgique ? Existante depuis 1986, l’entreprise a néanmoins un lien avec la Belgique, le pays des chocolats :

  • La société Neuhaus, à l’origine des chocolatiers suisses mais depuis longtemps établis en Belgique (1857) possède Jeff de Bruges. L’idée originale était d’envelopper des médicaments par du chocolat. Les ventes décollent dès lors que de la crème fraîche remplacent les médicaments : c’est l’invention de la praline. Aujourd’hui, l’entreprise est incontournable sur le créneau du chocolat de luxe.
  • La première fabrique de chocolats de l’entreprise se trouvait en Belgique. Et le nom « Jeff » vient de la passion du fondateur pour Jacques Brel qui a notamment chanté la célèbre chanson « Jef ». Enfin, Jambon (le nom de famille du fondateur) est quand même bien moins vendeur que la marque actuelle – surtout pour vendre du chocolat.