Vous êtes ici : Accueil > Découvrir Bruges > Langues parlées à Bruges

> ... > Langues parlées à Bruges

Langues parlées à Bruges

Ville belge de la région flamande, Bruges parle néerlandais. La Belgique dispose de 3 langues officielles (néerlandais, français et allemand) et la région flamande est officiellement uniquement néerlandophone. Et comme les tensions dans le pays se cristallisent notamment sur les langues, il convient de faire attention à ce que l’on prononce.

Histoire des langues en région flamande

Pendant longtemps, le français a été la seule langue utilisée dans l’armée, l’administration ou la justice. Le flamand restait enseigné à l’école primaire uniquement. Le peuple parlait flamand et les gens cultivés ou riches préféraient le français. Cette distinction a entraîné une vraie cassure parmi les belges. C’est seulement à partir de 1898 que le flamand devient langue officielle dans le pays et langue principale en Flandre. Dans les années 1970, cela se traduit par la fédéralisation de l’État. Les belges s’identifient alors à une communauté linguistique : germanophone à l’extrême Est, francophone au Sud et flamande au Nord.

Pour ne rien simplifier, le néerlandais est une langue à géométrie variable et d’une région de Belgique à l’autre les dialectes locaux varient de façon assez conséquente. C’est surtout à l’oreille que l’on arrive à faire la différence (un peu comme le français du Canada et le français de France).

Aujourd’hui, les écoliers apprennent le français et l’anglais et chacun peut comprendre et parler dans ces 2 langues en plus du néerlandais. Les plus âgés sont généralement à l’aise avec le français alors que les jeunes générations préfèrent l’anglais.

Quelle langue est parlée à Bruges ?

À Bruges, c’est le brugs ou brugeois qui est parlé par les habitants. C’est une variante du flamand occidental qui est lui aussi un dialecte du néerlandais. La prononciation y est différente du néerlandais standard et l’orthographe et la grammaire y ont également de nombreuses règles propres.

Les locaux sont généralement ouverts et au delà du fait qu’un touriste puisse aussi être un client, ils est facile de discuter avec eux. Dans les lieux touristiques, les contacts se font assez facilement en français et en anglais. Les commerçants parlent donc volontiers français surtout lorsqu’ils auront compris que vous n’êtes pas belge. En effet, un belge qui vient dans un territoire parlant néerlandais et refusant de parler néerlandais est généralement mal accueilli. C’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à dire que vous êtes français (le conflit sur les langues entre belges ne vous concerne pas).

Dans les quartiers moins touristiques, l’anglais est parfois plus simple. N’étant la langue de « personne » sur place, il n’y a pas de risque de commettre un impair en l’utilisant.

Enfin, il est recommandé et poli de saluer en néerlandais et d’enchaîner ensuite dans la langue la plus facile pour la conversation (français ou anglais) suivant les facilités de chacun. Idéalement, vous pouvez par exemple dire bonjour, expliquer que vous êtes français et proposer d’enchaîner en français ou en anglais suivant la préférence de votre interlocuteur.

  • Bonjour = Dag (le g se prononce comme un r)
  • Au revoir = Tot ziens
  • Comment ça va ? = Hoe gaat het?
  • Parlez-vous français ? = Kunt u ook frans spreken ?

Pour traduire quelques mots et entendre la bonne prononciation, cliquez ici