Vous êtes ici : Accueil > À la découverte de Bruges > Bruges et le football

> ... > Bruges et le football
Actualisé le 12 octobre 2022

Bruges et le football

Impossible de parler de Bruges sans évoquer ce qui fait vibrer le cœur des supporters locaux : le football. Bruges n’est pas qu’une ville de vieille pierres et il existe deux grands clubs de foot à Bruges plus que centenaires : le FC Bruges et le Cercle de Bruges KSV. Tous deux se partagent le même stade, disposent d’une équipe professionnelle et évoluent une première division belge (D1A), la Jupiler Pro League.

FC Bruges (Club Brugge KV)

Club parmi les plus titrés de la Jupiler Pro League, le « club » comme l’appellent les francophones de Belgique existe depuis 1891. Avec un des plus important palmarès du ballon rond belge, le club de Bruges fait partie du top 4 de Belgique. Accompagné par de nombreux fans sur tous ces matchs, ce club qui joue sous les couleurs bleu et noir à domicile et en jaune à l’extérieur, a connu des hauts et des bas au fil de sa longue histoire. Depuis le début du siècle, le club a plutôt le vent en poupe et obtient de bonnes performances.

Anecdote : le joueur ayant marqué le plus de buts de toute la Belgique est titularisé au FC Bruges : c’est Raoul Lambert qui détient le record de 270 buts dans sa carrière au club entre 1962 et 1980.

Voir le site web du FC Bruges

Cercle de Bruges KSV (Koninklijke Sportvereniging)

Avec ses 3 titres en championnat de Belgique et 2 coupes de Belgique remportées, le « cercle » peut faire pale figure en comparaison de l’autre club de la ville. Le club est apparu en 1899 et a connu une longue période de vache maigre après la seconde guerre mondiale. Depuis le début des années 2000, le soleil brille de nouveau sur le club qui joue en tenue vert et noir à domicile et blanc à l’extérieur.

Voir le site web du Cercle de Bruges

Stade Jan Breydel (Jan Breydelstadion)

Dans les années 1970, les 2 clubs de Bruges évoluent chacun dans leurs propres infrastructures. Les terrains et les tribunes ne suffisent plus à accueillir tous les spectateurs et en même temps les finances sont difficiles. La ville décide alors de construire un nouveau stade que les 2 équipes utiliseront à tour de rôle pour leurs matchs à domicile.

Le stade sort de terre en 1974 et prend le nom de Olympiastadion. Le stade a été remanié à plusieurs reprises et accueille aujourd’hui jusqu’à 30000 spectateurs. Catalogué stade de niveau 3 par l’UEFA, il porte aujourd’hui le nom de Jan Breydel, l’un des héros révolutionnaire de Bruges et représentant de corporations d’artisans du 14ème siècle.  : Jan Breydelstadion

Rivalités et amour du ballon rond

Les deux clubs sont rivaux. C’était très marqué jusqu’au milieu du siècle dernier. À Bruges, il fallait prendre partie. On était soit pour les verts et noirs (c’est à dire pour le « cercle ») soit pour les bleus et noirs (c’est à dire pour le « club »). Avec l’évolution du championnat et la professionnalisation des équipes, les rivalités se sont adoucies mais les matchs ou ces 2 clubs s’affrontent réveillent invariablement les querelles de clochers et les taquineries entre fans. C’est lors du derby de Bruges que la rivalité est la plus intense : organisé depuis 1900, ce match entre les 2 clubs de la ville a déjà été organisé plus de 160 fois. C’est le « club » qui a cumulé le plus de victoires et qui gagne le titre officieux d' »équipe de la ville ».

INFORMATIONS PRATIQUES

Le stade et la dizaine de terrains annexes sont situés à 2,5km à l’ouest du centre historique. Plusieurs parkings sont situés à proximité et il est facile de s’y rendre depuis le centre en bus. À noter aussi que les 2 clubs disposent de magasins dédiés aux couleurs de leur équipe. Dans le centre historique, il est facile de trouver des maillots à l’effigie des 2 clubs. Les jours de match, les supporters sont en ville. On les retrouve dans le centre historique, aux abords de la gare et sur le chemin du stade. Grande ambiance avant et après le match dans les pubs de la ville.

Le stade se visite : musée du club, salle de presse, tunnel d’entrée menant à la pelouse… Les parcours proposés sont menés par des guides parlant français et la visite dure 90 minutes. Les visites se font en fin de matinée et début d’après-midi en dehors des jours de match. Réservation obligatoire en ligne. L’idéal reste cependant de profiter d’un match d’une des 2 équipes et de plonger dans l’ambiance d’une rencontre entre clubs. Pour éviter tout faux-pas, pensez-juste à ne pas mettre le maillot de la mauvaise équipe !

  • Adresse : Koning Leopold III-laan 50, 8200 Brugge
  • Plus d’informations : +32 (0)50 72 70 00
  • Dates : toute l’année. Variable suivant matchs
  • Tarifs : payant