Musée Guido Gezelle

La Belgique a vu naître et s’épanouir de nombreux artistes. Guido Gezelle, poète flamand du 19ème siècle,  fait partie des figures majeures de la littérature belge. Étudiant au grand séminaire de Bruges, il est ordonné prêtre et enseigne aux étudiants. Le flamand n’est pas une langue considérée comme noble et pourtant le jeune professeur commence à écrire ses premiers vers en néerlandais. Pour avoir défendu les plus faibles, ses supérieurs lui imposent une des paroisses les plus pauvres de la région. Il retourne finalement à Bruges en 1889 ou il y reste jusqu’à sa mort dix années plus tard.

Reconnu de son vivant pour la qualité de ses poésie, Guido Gezelle a cumulé les honneurs à partir de 1886. En 2012, la ville de Bruges l’a déclaré plus grand héros de Bruges et sa maison natale est transformée en musée depuis 1926.

Le musée Guido Gezelle (Gezellemuseum), situé à l’Est de la ville non loin d’un moulin au sein d’un quartier populaire et tranquille est complété d’un jardin romantique ou on imagine très bien le poète travaillant à l’ombre des grands arbres. La maison qui accueille le musée est une batisse rustique et fonctionnelle du 16ème siècle. Le père du poète y travaillait comme jardinier pour le compte d’un important commerçant de la ville. Guido y a donc vécu de nombreuses années et la nature, thème cher à ses écrits a certainement été inspiré par le jardin attenant.

À l’intérieur, le visiteur pourra découvrir le personnage, son histoire et son oeuvre autour de 5 thèmes (l’amitié, le lien entre tradition et modernité, le folklore et la linguistique, la religion et la nature). Auteur fécond, on apprend aussi que Guido Gezelle ne s’est pas limité à la poésie, qu’il a travaillé sur plusieurs revues et qu’à l’occasion il appréciait de casser les codes des genres littéraires pour mieux les transcender.

Des livres, des photographies, des textes et des objets personnels (le bureau aménagé du poète par exemple) emplissent la maison et permettent de se projeter dans l’univers de l’auteur.

Des expositions temporaires liées à la littérature ainsi que « l’homme qui donne du feu » du sculpteur contemporain Jan Fabre complètent l’ensemble.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse : Rolweg 64, 8000 Brugge
  • Plus d’informations : +32 50 44 87 43
  • Horaires d’ouverture : de 9h30 à 17h00 (fermé de 12h30 à 13h30)
  • Tarifs : 4 euros pour les adultes

Photo : Jim Linwood





Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles