Quartier de la Hanse

Ensemble historique majeur à Bruges, le quartier de la Hanse se déploie au Nord-Est de la ville en suivant un des canals principaux.

La Hanse ou ligue hanséatique était le regroupement des principales villes commerçantes de la mer du Nord durant le moyen-âge. Cette guilde disposant de privilèges coopéra jusqu’au 17ème siècle et contrôla le commerce maritime de la Baltique à la mer du Nord.

Ayant besoin de points d’appui dans les villes commerciales les plus importantes, c’est tout naturellement qu’un comptoir fût ouvert à Bruges, le kontor. Le rôle de ce groupement marchand fût particulièrement important à Bruges ou un quartier entier porte son nom. Ce quartier s’est développé autour du commerce florissant apporté par le comptoir et notamment par les allemands, tête de pont avec les grands ports hanséatiques. Le Hanze Kwartier abritait les représentants commerciaux de la ligue hanséatique qui dynamisèrent l’économie locale et pesèrent sur la vie politique.

En 1451, mécontent de l’état des affaires dans la ville, la ligue décida de déménager à Utrecht et Anvers. En 1457, la ville de Bruges fit marche arrière et mit à disposition de la ligue une maison dédiée et une place. Le déclin de la cité coincidera avec le déclin de la ligue, les deux étant profondément liés.

Visite du quartier hanséatique de Bruges

Le quartier des loges (c’est aussi sous ce nom que le quartier de la Hanse est connu) suit à peu près le canal de la Reie, voie maritime servant autrefois à la livraison et à l’expédition des marchandises.

  • Place Jan-Van-Eyck, au milieu de l’ancien centre portuaire avec l’ancien Tonlieu, les loges des Portefaix et des Bourgeois ;
  • Place des Orientaux (Oosterlingenplein) qui abritait les allemands de la Hanse ;
  • Quai du Miroir (Spiegelrei) ;
  • Quai espagnol (Spaanse Loskaai) et rue des espagnols (Spanjaardstraat);
  • Quai de la Main-d’Or (Gouden Handrei) ;
  • Rue des Flamands, rue commerciale très importante avec la loge des Génois ;
  • Église Sainte-Walburge ;
  • Église Saint-Gilles ;
  • Hôpital Notre-Dame-de-la-Poterie.

Photo : Dennis Jarvis





Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 avis, note moyenne : 5,00)