Maison des Florentines

Il y a certains édifices historiques qui se fondent dans le paysage. C’est le cas de la maison des Florentines ou loge Florentine (Florentijnse loge) qui fait l’angle entre Vlamingstraat et Academiestraat. Toute de blanche peinte, la maison de 3 étages avec son très joli toit date pourtant du 13ème siècle et a traversé les ages jusqu’à nous.

Elle fût tout d’abord le lieu ou les commerçants italiens de Florence se retrouvaient et travaillaient ensemble à leurs propres intérêts. Les maisons de commerce reflètaient la richesse et la puissance des commerçants d’un pays et étaient donc souvent construites en pierre à l’inverse des habitations classiques qui étaient construites en bois. Les italiens, nombreux (Gènes, Pise, Florence, Firenze…) à Bruges, avaient non pas une maison par pays mais par ville d’influence majeure. C’est ainsi que la maison Florentine est la maison dédiée des commerçants de la seule ville de Florence.

Le lieu n’est pas choisi au hasard non plus. Les marchandises qui arrivaient par bateau étaient débarquées des canaux et le canal du spiegelrei ne se trouve qu’à une bonne centaine de mètres de là.

Puis un peu avant le milieu du 15ème siècle, afin de ne pas faire pâle figure à côté de leurs homologues génois, les commerçants florentins se retroussèrent les manches et le batiment fût amélioré par touches successives : dans les angles, deux tourelles effilées furent ajoutées et une façade protectrice fût construite par dessus l’existant.

Au fil des années, le batiment changea de physionomie. Au milieu du 17ème siècle, après avoir changé plusieurs fois de mains, la construction perdit de sa superbe avec la perte des tourelles. Dans les décennies qui suivirent la façade principale changea plusieurs fois (sur Vlamingstraat puis sur Academiestraat et ainsi de suite).

Les années passèrent et les habitants se succèdèrent. Pour l’anecdote, dans les murs du grenier fût même retrouvé un vieux journal officiel de 1891. Au tout début du 20ème siècle, de nouvelles transformations modifient les lieux : plancher rabaissé, suppression du lys ornemental de la loge florentine…

Aujourd’hui, les lieux hébergent un restaurant « Le Florentin » et ne se visitent pas. Racheté en 1999 et ayant nécessité 3 ans de travaux le restaurant ouvrit ses portes en 2002.

Du côté de la Vlamingstraat, une plaque rappelle les racines italiennes des lieux avec un clin d’oeil à Dante, le célèbre poête florentin auteur de la Divine Comédie.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse : Academiestraat 1, 8000 Brugge
  • Horaires d’ouverture : aux horaires d’ouverture du restaurant
  • Tarifs : ne se visite pas

Photo : MJJR



Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles