Breydelstraat de Bruges

Entre la grand place (le Markt) et la place du Bourg (Burg) se trouve une des rues historiques de Bruges : la Breydelstraat. Mesurant 120m de long, cette rue piétonne, pavée et commerçante abrite notamment le Musée de la Bière.

Recensée dès le 13ème siècle, cette rue se nomme d’abord Hofbrugghe à cause du pont en bois qui s’y trouvait. Reconstruit en pierre au 17ème siècle, ce dernier n’existe plus du tout aujourd’hui suite à d’importants aménagements de voirie datant de 1793. Ce pont est important car le nom actuel vient du mot « breiel » (en flamand ancien) qui se rapporte à la main courante du pont. Déformé par les français en Rue de la Bride, le nom se stabilise finalement en Breydelstraat après le 18ème siècle.

Les magasins de la Breydelstraat vont de l’échoppe traditionnelle (dentelle et chocolatiers) à la boutique de luxe (diamants) en passant par les franchises que l’on retrouve partout et les magasins à touristes. La rue en elle-même reste typique et agréable notamment si on lève le nez au dessus des magasins pour prendre le temps de regarder les façades et les styles variés des maisons qui la bordent. On peut y remarquer :

  • des assemblages historiques de magasins (numéros 5 et 11) ;
  • une maison de ville avec magasins à l’avant et à l’arrière (numéro 12) ;
  • une maison de ville avec devanture en bois (numéro 14) ;
  • une maison de ville avec façade néo-coloniale (numéro 16).

En plein centre de cette rue se trouve un étroit passage entre les numéros 12 et 14 : De Garre. La grille est parfois fermée et il ne faut pas hésiter à la pousser. Cette ruelle permettait au moyen-âge d’acheminer de l’eau en cas d’incendie. Ruelle coupe-feu, elle reste un témoin d’une époque ou le feu était un fléau pour les villes principalement construites en bois.

Photo : Andries Van den abeele

 





Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles