Visiter Bruges au printemps

Avec le retour des beaux jours, l’envie de dépaysement se fait plus forte et les belles photos que l’on peut voir dans la presse et sur les réseaux sociaux donnent forcément envie d’aller voir ailleurs. Bruges ne fait pas exception à la règle et le printemps voit la cité médiévale renouer avec le tourisme de masse. C’est le printemps, et si on visitait Bruges ?

Inconvénients de visiter Bruges au printemps

  • La météo peut jouer de mauvais tours. Et descendre jusqu’à 3 degrés pour les minimales du mois de mars. À la fin du printemps, un pull n’est pas de trop pour se prémunir des 12 degrés qu’il fait les jours les plus froids de juin.
  • C’est au printemps qu’il y a le moins d’événements majeurs. La procession du Saint Sang, le Cactus Festival et le festival de musique Mafestival peinent à remplir l’agenda.

Avantages de visiter Bruges au printemps

  • C’est à la fin de l’hiver et durant le printemps qu’il pleut le moins à Bruges. Bonne nouvelle pour une escapade agréable et pour pouvoir profiter des parcs et activités extérieures.
  • Le printemps est la saison des fleurs. Bruges n’échappe pas à la règle et ses parcs, jardins et chemin le long des canaux sont autant de raisons de venir à cette période de l’année. Le béguinage de la vigne et ses narcisses valent particulièrement le détour (c’est la photo qui illustre cette page). Mais se limiter à ce cliché serait réducteur et les massifs de fleurs des parcs font la part belle aux fleurs colorées et aux tulipes.
  • Tout est de nouveau ouvert mais les hordes de touristes ne sont pas encore là. Les ponts printanniers sont aussi l’occasion de profiter de Bruges sur 2-3 jours pour prendre le temps de découvrir sans se presser et voir ce que les visiteurs d’un jour n’ont pas le temps de faire.
  • Avec les beaux jours, c’est l’occasion de se promener en vélo. À part les locaux, il n’y aura pas grand monde sur les pistes cyclables et pour aller rapidement d’un point à l’autre de la ville, c’est l’idéal. C’est aussi le bon moment pour faire un tour en bateau (en été, il faut faire la queue).
  • Pour les amoureux, le printemps est la meilleure saison. Balades main dans la main dans les ruelles et les jardins publics, pause les fesses dans l’herbe en train de regarder les cygnes batifoler… c’est cliché, certes, mais la ville s’y prête particulièrement.
  • Les prix n’ont pas encore atteint leurs sommets. Celles et ceux qui peuvent éviter les weekends trouveront des offres très intéressantes.


Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 avis, note moyenne : 5,00)