Visiter Bruges en été

L’été est la saison préférée pour faire du tourisme. Bruges n’échappe pas à la règle et même si la mer du Nord ne fait pas rêver (à tort !), Bruges propose tout un panel d’activités à faire en plus des visites incontournables.

Inconvénients de visiter Bruges l’été

  • La foule. C’est clairement le point négatif principal. Tout le monde a eu la même bonne idée en même temps alors forcément entre cars de touristes, familles et groupes, Bruges n’est pas des plus calmes à cette saison. La solution ? Éviter les weekends et privilégier les débuts et les fins de journées lorsque les visiteurs d’un jour ne sont pas encore arrivés ou déjà repartis.
  • L’attente aux attractions phares. Corollaire du point précédent, les files d’attentes sont la contre-partie des visiteurs qui affluent sur la ville. La montée au sommet du beffroi ou les balades en bateau sur les canaux sont les premiers ciblés.
  • Le prix. Qui dit grosse saison dit aussi hausse des tarifs. Que ce soit pour les hébergements ou pour la restauration, les prix ont tendance à enfler en fonction de la fréquentation.
  • La pluie. Et oui, la météo peut être capricieuse et c’est au printemps qu’il pleut le moins à Bruges.

Avantages de visiter Bruges l’été

  • Le thermomètre. On n’est pas dans le Sud et les températures, même si elles peuvent 36 degrés (record), les températures moyennes oscillent entre 14 degrés (la nuit) et une vingtaine de degrés (le jour).
  • Comme il fait beau, on peut profiter des extérieurs. Bruges n’est pas avare en la matière : balade au bord des canaux, balade en bateau, balade en vélo, balade à pied, picnic et farniente dans les parcs ombragés, il y a de quoi faire. Et la plage de Zeebruges, pour faire trempette dans la mer du Nord, n’est vraiment pas loin. Pour les restaurants, les terrasses sont ouvertes dès le milieu de la matinée et ferment tard dans la nuit.
  • Des journées à rallonge. Comme le soleil est présent pendant de longues heures et que les températures sont clémentes, c’est aussi l’occasion de profiter de la belle lumière du petit matin ou de la fin d’après-midi pour faire des photos ou passer un moment romantique avec sa moitié.
  • La foule force aussi les spécialistes du tourisme et des loisirs à proposer des prestations nouvelles ou plus longues. Ceux qui sont déçus de trouver porte close à d’autres moments de l’année n’auront pas ce problème entre juin et septembre.
  • L’été est aussi la saison des festivals de musique. Cactus, Moods ou Mafestival, il y en a pour tous les goûts. L’art contemporain est à la fête en été avec la triennale dédiée tous les 3 ans.
  • Voir la fête des Canaux. Au mois d’août tous les 3 ans seulement.

Photos : Wolfgang Staudt



Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles