Triennale de Bruges

Bruges, ville bloquée dans le passé et qui ne vit que grâce à son faste révolu ? Pas du tout. La ville veut se défaire de cette image un peu vieillotte qui lui colle à la peau et suite à l’édition 2015 de la triennale d’art contemporain à décidé de passer à la vitesse supérieure.

L’édition 2018 de la triennale de Bruges donne donc la possibilité à des artistes contemporains de s’exprimer. Le résultat offre un saisissant contraste entre vieilles pierres et oeuvres d’arts modernes. L’événement qui commence le 5 mai et se poursuit pendant 4 mois jusqu’au 16 septembre est l’occasion de se laisser surprendre par les rencontres inédites proposées par les artistes et les organisateurs.

Le thème de cette année est « ville liquide » : face à une société qui change à toute allure, nos habitudes sont remises en cause. La ville de Bruges, qui a connu ses heures de gloire grâce à l’eau est une belle métaphore et les commissaires de la triennale la file très loin : rétrotopie, grandeur et décadence, mémoire collective et témoins du passé…

15 oeuvres d’arts sont donc installées au sein du Bruges historique. Le tout forme un parcours que le visiteur lambda ne pourra pas ignorer. Les installations sont visuelles, parfois très grandes et détonne dans le paysage local.

En plus des oeuvres d’arts, des débats, des visites guidées, des expositions, des films… complètent la triennale.

INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA triennale de Bruges

  • Dates : du 5 mai au 16 septembre 2018
  • Heures d’ouverture : installations accessibles de 12h à 18h
  • Point d’information : Poortersloge, Kraanrei 19 tous les jours de 12h à 18h
  • Plan des installations et plus d’informations : site officiel

 



Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles