Séjourner à Bruges

Une fois arrivée dans la belle ville de Bruges, il est grand temps si ce n’est pas déjà fait de s’inquiéter des contraintes de la vie terrestre à savoir : comment se déplacer, ou poser ses valises et bien se restaurer.

Transports à Bruges

Vous pouvez consulter la page Venir à Bruges qui contient un certain nombre d’informations utiles. Ce qu’il faut retenir un fois sur place est plutôt simple :

  • La circulation en voiture est particulièrement pénible à Bruges et le centre historique se visite bien mieux autrement que sur 4 roues motorisées
  • Les lignes de bus relient l’agglomération de Bruges au centre via un très bon réseau. Voir la page dédiée au bus à Bruges.
  • Le vélo, moyen de déplacement cher aux belges, fonctionne très bien : il est adapté à la taille de la ville et les pistes cyclables de même que les parkings à vélos permettent de se déplacer vite en toute sécurité et de garer sa monture sans risque. Voir la page dédiée au vélo à Bruges.
  • Le bateau est un moyen de transport « loisirs ». Une petite escapade sur les canaux ou en direction de la mer sont agréables mais pas très rapides. Voir la page dédiée aux balades en bateau à Bruges.
  • La calèche est une petite folie à se payer pour se faire plaisir plus que pour le confort. Voir la page dédiée aux balades en calèche à Bruges.

Se loger à Bruges

Se loger dans le centre historique est cher (voir les prix des nuitées). Parmi les options présentes, vous avez le choix (du plus cher au moins cher) entre :

  • Les hôtels
  • Les maisons de vacance
  • Les chambres d’hôtes ou B&B (pensez aux sites d’échange entre particuliers)
  • Les auberges de jeunesse (5 sur l’agglomération de Bruges, légèrement excentrées)

Voir la page dédiée aux hébergements de Bruges.

Se nourrir à Bruges

Après avoir dévoré la page sur les découvertes culinaires de la ville, il va falloir tester. Bruges est souvent qualifiée de centre de la gastronomie mondiale (excusez du peu) et les rues de l’ancienne cité-État disposent d’une grande variété de restaurants :

  • Des restaurants gastronomiques et étoilés : une quarantaine d’adresse répertoriées sur les guides Michelin, GaultMillau et Bib gourmand.
  • De nombreux restaurants attrape-touristes aux abords des lieux les plus visités
  • Des brasseries et restaurants traditionnels dans les rues un peu à l’écart
  • De nombreuses friteries et chocolateries. À la différence de ce que l’on peut parfois trouver en France (et être déçu), les friteries belges sont globalement de bonne qualité.

Les prix ne sont pas forcément délirants, la concurrence féroce que se livrent les restaurateurs les incite à la modération sur l’addition finale.

Voir la page dédiée à la nourriture à Bruges.

Photo : Kalliop3



Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 avis, note moyenne : 3,00)