Pieter Pourbus et les maîtres oubliés

Pour commencer l’année 2018 avec des étoiles pleins les yeux, quoi de mieux que rendre visite à l’exposition sur les maîtres oubliés Pieter Pourbus, la famille Claeissens avec Pieter I le père et Gillis, Antonius et Pieter II ses fils ou encore Marcus Gerards ?

Le musée Groeninge organise depuis la mi-octobre jusqu’à la fin du mois de janvier une exposition dédiée aux peintres qui ont vécu à Bruges lors de son déclin. Au 16ème siècle, la grandeur de Bruges est derrière elle et tous les yeux ne sont plus tournées vers la Venise du Nord. La population de la ville se réduit et les affaires tournent au ralenti.

Malgré tout, quelques grands peintres sont toujours présents et cette exposition leur rend hommage. Le héros artistique de cette période est sans conteste Pieter Pourbus qui fut repéré par son maître Lancelot Blondeel dont il épousa la fille et qui reçu de très belles commandes (sur des thèmes religieux comme l’annonciation ou le  jugement dernier que l’on peut voir dans le même musée mais aussi des portraits de personnages locaux).

Pourbus est aujourd’hui appelé le dernier primitif flamand pour son style typique de la renaissance mélangé à la précision de ses maîtres de Bruges et aux couleurs vives appréciées localement.

Mais l’exposition lève le voile sur la famille Claeissens. En effet, de récentes recherches ont permis de reconstituer un étonnant travail artistique de père en fils avec 4 peintres qui valent le détour.

Plus d’informations sur cette exposition

  • Du 13 octobre 2017 au 21 janvier 2018
  • Lieu : musée Groeninge
  • Prix : 8 euros plein tarif

Photo : Dimitris Kamaras



Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles